Nos éleveurs

Symbole d’authenticité, de tradition et de terroir, nos éleveurs sont les premiers acteurs dans la fabrication de nos produits. Ils nous garantissent leur origine et leur mode de fabrication. Découvrez chaque étape de leur métier où passion et harmonie avec la nature font la qualité des produits Le Petit Basque.

Témoignage...

François et Corinne, éleveurs ovin lait partenaires Le Petit Basque

Nous travaillons sur une exploitation, située à Gaillac d’Aveyron qui a été occupée par mes parents de 1966 à 1998. C’est alors que j’ai repris l’exploitation, rejoint par mon épouse en 2002. Nous sommes aujourd’hui spécialisés en ovin lait depuis 2009 et comptons pas moins de 500 brebis. Nous travaillons avec Le Petit Basque depuis 2015. Nous avons profité de ce changement pour passer en agriculture biologique depuis 2016. Ce partenariat a réellement changé notre relation avec la laiterie en général. Travailler avec Le Petit Basque c’est travailler avec des gens qui nous connaissent, qui nous appellent par nos prénoms et qui nous soutiennent. Nous avons le sentiment d’être beaucoup plus considérés car nous sommes mieux impliqués dans la filière grâce à un rapport plus direct avec la laiterie. Notre contrat avec Le Petit Basque se reconduit automatiquement, ce qui nous assure la pérennité de notre travail. Outre les relations humaines qui sont très importantes nous sommes également fiers de participer à la production de produits sains et de qualité.

Parlez-nous de vos brebis

La vie d'une brebis

Les brebis naissent sur l’exploitation et restent un mois avec leur mère. Dès leur 18ème mois, les agnelles sont prêtes à la reproduction et sont présentées aux béliers, en monte naturelle. Elles donnent naissance à 1 ou 2 agneau(x) par an jusqu’à l’âge de 8 – 9 ans. La production de lait dure en moyenne 8 mois. 

Histoire de goût

La nourriture plus ou moins riche selon les périodes de l’année, peut être à l’origine d’un changement de la saveur du lait. L’herbe riche de nos pâturages donne un parfum plus prononcé. Mais c’est surtout pendant la période de lactation que la qualité gustative du lait est différente. Environ 1 mois après l’agnelage, le taux de matières grasses et de protéines est au plus haut et procure au lait un goût plus prononcé.

La traite

La traite est faite 2 fois par jour à 6 et 18 heures. Si la brebis commence à donner 3 litres de lait par jour, elle finit en général à ½ litre en fin de lactation. La traite dure en moyenne une à deux heures,  c’est un moment important où nous observons chaque brebis individuellement afin de vérifier si elles nécessitent des soins. Une fois la traite terminée, les brebis sont alimentées en bergerie afin de vérifier leur appétit. Cela permet de les laisser debout une demi-heure afin que le sphincter de la mamelle est le temps de se refermer et ne soit pas au contact de bactéries. Par ailleurs, le temps de rumination couché d’une brebis doit être au minimum de 5 heures par jour.

Le bonheur est dans la prairie

Le suivi des pâturages se réfléchit sur 5 ans en cohérence avec la rotation des terres : celle-ci se fait entre les prairies permanentes non cultivables et les prairies proches de l’exploitation où un pâturage tournant peut être organisé. En général, les brebis restent au maximum 2 jours sur ces parcelles, afin de laisser la repousse en herbe se faire dans de bonnes conditions. Nous sommes également attentif à la hauteur de végétaux cibles car cela permet aux plantes d’atteindre des valeurs énergétiques optimales. Le chien a un rôle important car il permet d’emmener et de ramener rapidement le troupeau à la bergerie, si les conditions climatiques l’exigent.

La déssaison

Nous avons choisi la race Lacaune car c’est une très bonne laitière, elle peut produire jusqu’à 500 litres de lait sur une campagne, et c’est aussi une race qui dessaisonne facilement. Le dessaisonnement est un phénomène naturel qui permet aux  bêtes de reproduire sur les 12 mois de l’année. Nous calons le troupeau suivant les besoins de la laiterie mais aussi en cohérence avec notre terroir, l’altitude, la météo, la main d’œuvre disponible et les travaux extérieurs de l’exploitation. Ce système permet d’avoir du lait toute l’année tout en respectant le bien-être de nos brebis.